Location de meublés : des loyers qui se stabilisent

En 2015, les loyers des meublés parisiens sont restés quasi stables. Il est encore trop tôt pour mesurer les effets de l’encadrement des loyers récemment instauré le 1er août 2015 dans la capitale.

En 2015, la stabilisation des loyers des meublés parisiens se confirme avec une faible progression de 0,63 % par rapport à l’année précédente. Tel est le constat dressé par la société Lodgis dans son dernier baromètre consacré à la location meublée dans la capitale.

 

*Prime aux arrondissements centraux

C’est la troisième année de suite que les valeurs locatives des meublés évoluent à la marge. En 2015, la hausse s’est élevée à 0,63 % contre 0,17 % en 2014 et 0,36 % en 2013. « Cette tendance constatée en 2015 relativement stable laisse penser que l’entrée en vigueur de l’encadrement des loyers en août 2015 n’a pas encore eu d’effets significatifs sur les variations du prix des loyers », indique Lodgis.

Néanmoins, comme toute moyenne, ce chiffre de 0,63 % cache quelques disparités géographiques.

Ainsi, les progressions les plus importantes sont relevées dans le centre de Paris soit dans les arrondissements allant du Ier au VIIIe. Dans cette partie de la capitale, la hausse moyenne s’établit à 0,72 % avec un loyer moyen de 40,90 €/m2.

En revanche, des progressions plus modérées sont constatées dans les arrondissements allant du IXe au XXe avec une majoration des valeurs de 0,50 % à 34,10€ /m2.

 

* Des occupants plus internationaux

Les locataires friands d’appartements meublés sont majoritairement issus des pays de l’Union européenne (31,1%) et des Français (28,7%). Toutefois en 2015, Lodgis signale une augmentation des locataires nord-américains (9,1%) et asiatiques (13,6 %).

 

* Plus d’étudiants étrangers

En 2015, le motif principal d’une location meublée s’avère être les études (42%), juste devant la mobilité professionnelle (41,6%). Pour mémoire, les précédentes années, les raisons liées au travail arrivaient en tête de ce baromètre.

Ainsi, les étudiants étrangers sont de plus en plus nombreux à venir passer un semestre ou plus à Paris dans le cadre de stages ou d’échanges universitaires.

L’engouement des jeunes en formation pour la capitale française se confirme. D’ailleurs, l’agence QUACQUARELLI SYMONS dans son enquête annuelle publiée en décembre 2015 a pour la 4e année consécutive, désigné Paris comme la meilleure ville estudiantine du monde sur la base de différents critères (coût de la vie et des études, pollution, qualité du cadre de vie,…).

A savoir : Sciences-Po compte 46 % d’étudiants étrangers; 12 % des étudiants de l’enseignement supérieur sont étrangers.

Publié par

Hugues de La Morandière

Hugues de La Morandière

Je suis le co-fondateur de l'Agence Varenne, agence immobilière de prestige située Rive Gauche, place Saint-Sulpice (Paris 6e), rue Barbet de Jouy (Paris 7e) ; et Rive Droite, 14 avenue George V (Paris 8e). Depuis sa création, Hugues croit à la longueur d'avance de Paris.