L’Esprit de Paris

« Ajoutez deux lettres à paris : c’est le Paradis », disait Jules Renard. Paris reste la ville lumière. Deux-mille ans d’histoire n’ont pas fait taire l’antique Lutèce, qui n’en finit pas de cancaner et de faire fantasmer.

Lire la suite L’Esprit de Paris

Le Paris romain

Paris ou Rome ? Rome ou Paris ? Le duel est sans fin. De ces deux villes, laquelle est la plus belle, la plus pure, la plus parfaite, la plus inviolée, la moins saccagée ? Les partisans de Paris louent sa variété, son sens de l’adaptation, sa vigueur, sa grandeur. Lire la suite Le Paris romain

Petite histoire des autobus

Les autobus apparaissent à Paris, sous Louis-Philippe, dans les années 1830. Les noms des premières compagnies sont charmants : Les Hirondelles, les Gazelles, Les Favorites, les Dames réunies, les Béarnaises, les Citadines, Les Batignollaises, les Constantines, les Tricycles, les Parisiennes. Lire la suite Petite histoire des autobus

Deux fantômes parisiens

Les fantômes ne sont pas le monopole des landes bretonnes et des châteaux écossais. Paris aussi possède ses spectres !  On parle ainsi du mystérieux « homme rouge des Tuileries ». A l’origine de cette légende, Catherine de Médicis avait fait exécuter un écorcheur, qui vivait près d’une fabrique de tuiles (futur emplacement des Tuileries). Lire la suite Deux fantômes parisiens

Le Paris des écrivains

Paris est un rêve intime, un monde secret, une parenthèse enchantée. D’un côté jaillit la ville réelle, concrète, d’une grisaille hautaine et séculaire ; de l’autre transparaît le Paris rêvé, celui que chacun perçoit, celui qui s’infiltre dans le regard du badaud, du touriste de passage. Lire la suite Le Paris des écrivains

Le Paris rêvé de Napoléon

Parmi ses nombreux rêves de grandeur, Napoléon voulait que le Louvre fût relié au Trône (l’actuelle Nation) par une grande avenue. Au centre de celle-ci devait être bâti le Palais Municipal, censé remplacer l’Hôtel de Ville du Boccador, lui-même transformé en… bibliothèque !  Lire la suite Le Paris rêvé de Napoléon

Le temps du Carnaval

Présent depuis le Moyen-âge, interdit sous la Révolution mais culminant sous Louis Philippe, le carnaval est un grand moment de l’année parisienne. La ville était une débauche de couleurs, de cris, de sons, de parfums, de saveurs et surtout d’impertinence. On se masque, on se grime, on se bariole ; on s’attaque à la farine, aux œufs, au sable. C’était le jour des fous et tout semblait permis : le lendemain la ville entrait en Carême. Lire la suite Le temps du Carnaval