Deux fantômes parisiens

Les fantômes ne sont pas le monopole des landes bretonnes et des châteaux écossais. Paris aussi possède ses spectres !  On parle ainsi du mystérieux « homme rouge des Tuileries ». A l’origine de cette légende, Catherine de Médicis avait fait exécuter un écorcheur, qui vivait près d’une fabrique de tuiles (futur emplacement des Tuileries). Lire la suite Deux fantômes parisiens

Lorsque les Champs n’étaient pas Elysées

Les Champs-Elysées eux-mêmes n’échappent pas à la règle. En 1667, Louis XIV décide d’ouvrir un chemin pour rallier noblement le Palais des Tuileries au château de Versailles. Il demande à Le Nôtre de transformer une vaste zone marécageuse où Louis XIII allait chasser, en une allée bordée d’ormes. Lire la suite Lorsque les Champs n’étaient pas Elysées

Paris avant Paris

Sous la préhistoire, la Seine est alors un fleuve immense, divisé en deux bras et alimenté par une rivière (la Bièvre) et de nombreux ruisseaux. Très humide et souvent inondée, la zone est marécageuse. De grands animaux vivent sur les collines avoisinantes, venant boire l’eau du fleuve. En 1903, les travaux de la ligne 3 permettront de découvrir les restes d’un Elephas Primigenius, c’est à dire un Mammouth. Lire la suite Paris avant Paris

Les grandes tables des grands boulevards

Alors que la Restauration assiste au succès du Rocher de Cancale, si cher à Balzac, la Monarchie de Juillet puis le Second Empire voient naître maintes tables célèbres, essentiellement sur les Grands Boulevards.

A l’angle du boulevard des Capucine et la rue de la Chaussée d’Antin, allons souper avec Rossini chez Paillard. Lire la suite Les grandes tables des grands boulevards

Le Paris des projets fous

Pour aller promptement d’un point à un autre Jules Seguin n’entendait pas démolir des rues, mais les survoler. Il réfléchit très sérieusement à un moyen de relier la  porte de la Muette à la place de la Concorde… par ballon ! La montgolfière aurait été « dirigée » par des poteaux espacés de 100 m. Lire la suite Le Paris des projets fous